Catégories

La marge sur coût variable en fonction du taux de marge

La marge sur coût variable en fonction du taux de marge

La détermination de la marge sur coût variable dépend de nombreuses données et peut être calculée suivant diverses modalités. Il est possible de trouver la marge sur coûts variables à partir du taux de marge. Mais avant, il est nécessaire de comprendre chacune de ces notions ainsi que leur utilité. Chiffres d’affaires, charges fixes et charges variables d’une entreprise, seuil de rentabilité, chacune de ces données ont leur importance dans la détermination de la marge sur coût variable en fonction du taux de marge.

Marge sur coût variable : définition et utilités

La marge sur coût variable est une donnée de la comptabilité analytique qui revêt beaucoup d’importance au sein d’une entreprise. C’est une somme dégagée par l’entreprise sur la vente de ses produits et/ou de ses services qui permet à l’entreprise de régler ses charges fixes, et faire éventuellement des bénéfices. En règle générale, elle est l’excédent du chiffre d’affaires de l’entreprise sur ses charges variables.

A lire aussi : Quelle formation sans diplôme ?

La détermination de cette donnée permet aux dirigeants de l’entreprise concernée, de mettre en évidence la marge de manœuvre financière dont l’entreprise dispose pour couvrir les charges fixes.

Taux de marge : définition et utilités

Le taux de marge sur coût variable est aussi une donnée importante en comptabilité d’entreprise. Par définition, c’est le quotient de la marge sur coût variable de l’entreprise sur son chiffre d’affaires. Le taux de marge sur coût variable est exprimé en pourcentage du montant du chiffre d’affaires total réalisé par l’entreprise. Sur un plan global, il désigne la rentabilité de l’entreprise à travers chaque produit vendu ou d’un service fourni par celle-ci.

A découvrir également : Pourquoi souscrire une assurance professionnelle ?

De façon plus précise, le taux de marge sur coût variable est une donnée indicatrice de rentabilité de l’activité d’une entreprise. Il exprime le pourcentage de gain ou de perte qu’une entreprise a sur un produit ou un service, et ce, par rapport à leur coût d’achat ou de production. Elle permet aussi de déterminer le seuil de rentabilité de l’entreprise sur le marché sur lequel elle s’est positionnée.

Cette donnée comptable permet au dirigeant d’une entreprise de savoir le montant minimum du chiffre d’affaires nécessaire pour couvrir les charges structurelles de l’entreprise.

La marge sur coût variable en fonction du taux de margee

Les données nécessaires pour calculer la marge sur coût variable en fonction du taux de marge

Pour calculer la marge sur coût variable en fonction du taux de marge, il y a des données dont il faut nécessairement disposer. Il faut disposer de la valeur du taux de marge et du chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires est la somme provenant de la vente des produits ou services de l’entreprise.

Par définition, taux de marge = marge sur coût variable ÷ chiffres d’affaires × 100. De cette formule, on peut déterminer la marge sur coût variable si les autres données sont connues.

Marge sur coût variable = taux de marge × chiffre d’affaires / 100

Cependant, une autre formule toute simple permet de connaître la marge sur coût variable d’une entreprise. Il suffit de soustraire les charges variables (relatives aux actualités de l’entreprise) du chiffre d’affaires. La formule est la suivante :

Marge sur coût variable = chiffre d’affaires – coût total de charges variables.

Les diverses significations de la marge sur coût variable

Quelle que soit la manière dont on procède pour calculer la marge sur coût variable, celle-ci prépare à trois cas de figure selon le résultat obtenu.

On assiste à l’atteinte d’un point mort lorsque la marge sur coût variable de l’entreprise est égale au coût total des charges fixes. Cette situation est celle qui permet à l’entrée couvrir tout juste ses dépenses fixes, sans dégager de bénéfices.

Il y a aussi le cas où la situation est la plus avantageuse ; la marge sur coût variable est supérieure aux charges fixes. Non seulement l’entreprise pourra assurer la couverture de ses charges fixes, mais elle réalisera également des bénéfices.

Le dernier cas de figure est celle où les charges fixes sont supérieures à la marge sur coût variable. Dans cette situation, l’entreprise enregistre des pertes considérables, et n’arrive pas à couvrir l’entièreté des charges fixes. Bien que cette situation soit normale dès la création d’entreprise, le gérant doit néanmoins s’alarmer si elle persiste.

Articles similaires

Lire aussi x