Catégories

Les mad skills, ces compétences qui détrônent les soft skills

Les mad skills, ces compétences qui détrônent les soft skills

Etes-vous à la recherche d’un nouvel emploi ? Vous êtes sûrement nombreux à avoir le même diplôme ou à peu près le même nombre d’années d’expérience. Les mad skills seront vos réels atouts. De quoi s’agit-il exactement et comment les avoir ?

Les skills et le recrutement

Les skills, un terme anglais que l’on traduit littéralement par compétences, sont ce que les recruteurs essaient de dénicher ou de faire ressortir chez les candidats quand ceux-ci cherchent quelqu’un pour occuper un poste. Chaque poste et chaque entreprise cherche des profils de candidats bien définis. Les critères de recrutement peuvent varier grandement, et à vrai dire, ces critères changent au gré des besoins de l’entreprise, mais également du marché.

A voir aussi : Comment passer un appel téléphonique professionnel ?

Les entreprises devant faire face à la concurrence, ses collaborateurs doivent être à même de les aider à relever ce défi. Jusqu’il y a quelque temps encore, quand le recruteur a un candidat face à lui, il lit dans son CV deux types de compétences : les hard skills et les soft skills. Les soft skills sont de réels critères de recrutement, mais dernièrement, une troisième catégorie de skills intéresse de plus en plus les recruteurs : les mad skills.

Les mad skills ou compétences folles

Pour une entreprise, il n’est plus uniquement question de devancer les concurrents. Il est question de réellement se démarquer. Et pour ce faire, il est essentiel d’avoir dans les équipes de l’entreprise des profils exceptionnels. Trouver des profils exceptionnels est souvent l’apanage des chasseurs de tête parce que ces candidats exceptionnels sont effectivement de perles rares. Désormais, il n’est plus suffisant de différencier deux candidats à un poste par le biais leurs simples soft skills.

A découvrir également : Quel est l'intérêt de la formation pour l'entreprise et pour les employés ?

Pour comprendre les compétences folles, il faut les considérer comme étant des compétences réellement hors du commun. Il ne s’agit pas forcément du profil de quelqu’un qui est plus qu’expert dans son domaine. On se rapproche plus de la conception du génie, du talentueux ou encore du virtuose dans cette approche. Les mad skills d’un geek peut par exemple lui permettre d’obtenir un poste qui serait conçu pour un informaticien confirmé, parce qu’il a des compétences folles.

Les mad skills : l’apanage du doué ?

Il y a de nombreuses différences entre les concepts des soft skills, des hard skills et des mad skills. Une des premières différences est le caractère presque inné des mad skills. La raison à cela est que, très souvent, il est impossible d’apprendre les mad skills. Comprenez par exemple qu’il est impossible de recréer ou d’apprendre l’originalité d’un artiste talentueux. Par contre, il peut rester possible d’approcher sa virtuosité ou la technicité de son à moins qu’elles soient exceptionnelles également.

Les mad skills font ainsi partie de l’essence même d’un candidat ou encore de ses traits caractéristiques. Il s’agit d’un certain nombre de compétences, de capacités ou encore de savoir exceptionnel que seul ce candidat dispose. Là où il est possible d’améliorer les soft skills ou encore les hard skills, il n’est pas réellement possible de rendre encore plus exceptionnels ceux qui le sont déjà comme les mad skills.

Comment avoir des mad skills ?

Il n’est pas réellement vrai de dire que les mad skills sont des compétences et des aptitudes innées ou une prédisposition à quelque chose. En fait, selon les spécialistes du recrutement, les mad skills sont tout ce qui est propre au candidat. Le parcours professionnel, les expériences de vie difficile, les différentes activités sportives et créatives pratiquées par le candidat…sont autant de facteurs jouant sur les mad skills de tout un chacun.

Rien que le fait de vivre et de suivre le cours de sa vie, d’en tirer des expériences, un état d’esprit, des façons de penser…contribue en quelque sorte à construire vos mad skills. Raison pour laquelle, il est quasiment impossible de trouver deux candidats qui auraient les mêmes mad skills. Les activités sportives, les centres d’intérêts, les voyages, les expériences aident chaque personne à se faire de nombreux mad skills.

Exemples de mad skills recherchés par les recruteurs

Les mad skills les plus recherchés par les recruteurs ne sont pas forcément des compétences exceptionnelles dans le sens de spectaculaires. Rien que le fait que vous pratiquez un sport collectif constitue déjà un atout indéniable pour vous. La pratique d’un sport collectif n’est pas un mad skills en elle-même. Par contre, cette pratique permet de développer le sens de la solidarité ou le sens du challenge par exemple.

Un des mad skills qui séduisent toujours les recruteurs est le bénévolat. En quoi un candidat qui fait ou qui a fait du bénévolat intéresse-t-il les recruteurs ? Le dévouement désintéressé à une quelconque cause, le fait de pouvoir montrer de la solidarité, de faire don de soi…sont autant d’atouts se cachant derrière le bénévolat. Entre autres, on peut également citer les activités créatives, la passion pour un domaine artistique et surtout sa pratique sont des mad skills recherchés par les recruteurs.

Articles similaires

Lire aussi x