Catégories

Content marketing & IA générative : qu’en est-il de la similarité des contenus ?

Content marketing & IA générative : qu’en est-il de la similarité des contenus ?

Les agences de marketing les plus rentables au monde ont un point commun : toutes, sans exception, cherchent à se démarquer les unes des autres. Ce qui fait leur force, c’est l’unicité de leur message, à une époque où l’IA générative invite ses utilisateurs à la facilité. C’est ainsi que les auteurs paresseux inondent la toile de contenus imitateurs à une échelle sans précédent…

Popularisation de l’IA générative : le débat opposant traditionalistes et technophiles

« L’IA va détruire la créativité humaine, blah blah blah. » — « L’IA supplantera bientôt le rédacteur en chair et en os, blah blah blah. » Lorsque l’on prend du recul et élève un peu le débat, on constate qu’il y a beaucoup d’exagérations dans ses deux avis. Alors, ne serait-ce qu’un instant, soyons sincères envers nous-mêmes… Prenons en compte l’ensemble des arguments pour ou contre l’IA sans ajouter ni retrancher. C’est là une démarche essentielle pour tout professionnel souhaitant concrétiser une stratégie de content marketing efficace. Notez aussi qu’un tel projet pourra être financé par un organisme de crédit comme Partners Finances, lequel tend à augmenter le nombre d’entreprises pérenne en France.

A lire aussi : Pourquoi trader les contrats à terme ?

Ce message s’adresse aux traditionalistes

La réticence face aux nouvelles technologies n’est pas un phénomène nouveau. Ceux qui étudient les archives n’ont pas tardé à s’en rendre compte. Dans la même veine, on peut entre autres citer l’exemple de la photographie, une révolution que les peintres de l’époque n’ont pas vus d’un bon œil, mais qui permit des avancées fulgurantes sur le plan économique et social. L’adaptation était et demeure une qualité intrinsèque à chaque métier. Traduisez : il n’y a que le rédacteur inadapté qui craint d’être remplacé par un robot. Les outils d’apprentissage automatique renferment une précieuse aide concernant la partie calibrage de vos articles. La recherche d’informations devient, quant à elle, plus facile grâce aux prompts et requêtes détaillées. Pour couronner le tout, considérez que de plus en plus d’éditeurs publieront du contenu rédigé à 100 % par l’IA. Pour les bons auteurs, c’est là encore une magnifique occasion de se démarquer telle une étoile scintillante au milieu de la noirceur spatiale.

Ce massage s’adresse aux technophiles

Le tout IA est un piège dans lequel les technophiles ne devront pas tomber. En content marketing, confier la totalité de ses briefings revient, pour ainsi dire, à les placer entre les mains du hasard. Ryan Law, vice-président du contenu pour Animalz, a récemment détaillé dans un article qui traite du sujet de l’intelligence artificielle, l’énorme différence qu’il y a entre écriture générée par l’IA et écriture assistée par l’IA. Il explique : « La rédaction assistée par l’IA élèvera le marketing de contenu vers de nouveaux sommets. Elle déclenchera la singularité de la recherche, une implosion de contenu homogène et imitateur à une échelle jamais vue auparavant.

A voir aussi : Les pratiques de responsabilité sociale des entreprises : un engagement envers la société et l'environnement

Mais les humains font toujours le gros du travail, nous créons des récits cohérents et nous vérifions l’exactitude des choses. » Il ajoute : « Les problèmes surgissent lorsque nous nous appuyons uniquement sur l’écriture générée par l’IA, et lorsque nous lui disons : hey, je te fais confiance, écris-moi un article de 1500 mots… sans nous soucier de son exactitude, de son intérêt ou de sa structure narrative. » Moralité : l’IA vous aidera à surmonter les pannes d’inspiration et automatiser certains processus de recherche, mais il convient de ne pas supprimer l’humain de l’équation !

Génération de texte par l’IA : qu’entend-on par similarité de contenu ?

Imaginez un jeune restaurant bio souhaitant attirer plus de clients. Celui-ci pense qu’internet est le meilleur endroit pour faire connaître sa marque, et il n’a pas tort. Bon, entrons dans le vif du sujet. Le responsable de communication se rend sur une IA générative comme ChatGPT. Il lui demande d’écrire un article de blog sur les plats bio tendances en 2023. 30 secondes et quelques lignes plus tard, l’article est fin prêt. Le responsable de communication fait donc un simple copier-coller du texte restitué par l’IA avant de le publier sur son site Web. Seulement voilà, que se passe-t-il si l’un de ses concurrents envoie le même prompt à la même intelligence artificielle ? Eh bien, ce dernier obtiendra un article presque similaire à celui du premier. Il se peut ainsi qu’une multitude de restaurants bio fasse générer un article de blog exprimant des idées identiques les unes des autres.

C’est pourquoi le schéma humain IA semble plus approprié que le schéma IA sans humain, car l’inspiration vient de l’Homme et non de la machine. Nous pouvons, en alliant les performances de l’humain à celle du robot, obtenir d’impressionnants résultats ! Enfin, la conclusion de cet article en étonnera plus d’un puisqu’aucune IA n’a été impliquée dans sa rédaction. Incroyable, non ? Nous vous laissons sur ces mots en espérant qu’en matière de content marketing, votre soif de démarcation prendra le dessus sur votre penchant pour la facilité.

Articles similaires

Lire aussi x