Catégories

Qui doit signer les statuts d’une société ?

Qui doit signer les statuts d’une société ?

Vous avez commencé à démarrer une entreprise avec des partenaires, et pour cela, vous devez démarrer une entreprise qui nécessite la création de statuts. Mais savez-vous ce que vos statuts doivent contenir, comment les écrire et si vous devez les enregistrer ?

Les statuts

Quels sont exactement les statuts d’une entreprise ? Les statuts sont l’élément fondateur de votre entreprise. Ce document juridique contient et organise le fonctionnement de votre entreprise. Il contient un certain nombre de conditions prescrites par la loi, qui peuvent varier en fonction du type d’entreprise choisi :

Lire également : Comment savoir si l'entreprise existe vraiment ?

  • Informations sur la société : nom de l’entreprise, adresse du siège social, montant du capital social, propriété de l’entreprise, durée de vie…
  • les méthodes de fonctionnement de l’entreprise : organisation de la direction, nomination et autorité des gestionnaires, transfert de titres, distribution des bénéfices, gestion des conflits…

Ils sont dans Forme d’un document écrit, écrit par acte notarié ou dans le cadre d’une intention privée.

La rédaction des statuts

Avant la rédaction finale de votre Statut, il est vivement recommandé de procéder à une étape préliminaire : le projet de Constitution. Ce n’est pas obligatoire, mais il permet aux partenaires de la future société de connaître leurs droits et obligations avant d’apporter leur contribution au capital social. Idéalement, vous devriez inclure toutes les mentions obligatoires et les clauses importantes dans le projet d’articles que l’on peut trouver dans les statuts définitifs. Certains éléments d’importance mineure peuvent être ajoutés aux statuts définitifs. Chaque partenaire doit signer les articles brouillons et recevoir une copie signée par tous les partenaires.

A lire en complément : Quel est le statut d'un salarié ?

Une fois que vos projets d’statuts ont été validés par tous les associés et le capital social versé, vous pouvez utiliser des statuts finaux. Différentes solutions sont à votre disposition :

  • vous les écrivez vous-même en téléchargeant un modèle sur service-public.fr
  • Ils utilisent une plate-forme en ligne pour démarrer une entreprise,
  • Ils ont recours à un notaire ou à un avocat d’affaires.

Enregistrement des statuts

Depuis 2015, dans la plupart des cas, l’enregistrement des statuts de votre entreprise auprès des autorités fiscales n’est plus obligatoire. Cela ne reste obligatoire que dans deux types d’affaires impliquant une opération judiciaire :

  • si les statuts sont rédigés par un notaire,
  • dans le cas de la vente d’actions, contributions immobilières, vente de biens commerciaux.

Cet enregistrement doit être effectué dans un délai d’un mois à compter de la signature des statuts, en utilisant le Service de l’impôt des sociétés (VOUS) soit par l’un des associés, soit par le notaire des actes notariés. Pour les contributions immobilières, vous devez également soumettre les articles aux Services de publicité immobilière (SPF). L’enregistrement ne doit pas être confondu avec l’inscription au Centre de Formalalités des Entreprises (CFE), qui est obligatoire dans tous les cas pour la création d’une entreprise.

Ne négligez pas ces deux opérations cruciales, qui sont la rédaction et l’enregistrement des statuts, et faites appel aux professionnels de ce domaine qui éviteront les erreurs dans cet acte très difficile.

Articles similaires

Lire aussi x